The Walking Dead Saison 1 à 6

Cotéléchargementmment vous dire que j’ai regardé les 6 premières saisons en 15 jours et que je n’ai pas la possibilité de regarder la saison 7 légalement ce qui me frustre légèrement voir qui m’obsède ! je ne pense qu’à ça je ne vis que pour ça ! Je voudrais avoir tous les produits dérivés de la série.

Mon personnage préféré est sans hésité DARYL ! OMG ! L’homme le plus badass de 2017 ! Il est interpréter par Norman Reedus !index

Pour parler des personnages en général sont plus géniaux les uns que les autres

SPOILER : Ils sont tous plus géniaux les uns que les autres depuis que Loris est morte ! La femme qui est dans la série depuis une saison mais qui ne sert absolument à rien 

Ce qui est intéressant dans The Walking Dead c’est la relation entre être vivant vraiment vivant ! Comment les humains se comporte les uns avec les autres ? Comment des gens habitués aux tous conforts peuvent survivre avec un confort zéros ? the-walking-dead-season-7-rick-lincoln-michonne-gurira-cci-key-art-1200x707-1

Enfin bref, ça fais deux semaines je dors TWD, je mange TDW, je vis tout simplement pour TDW.

Plus jamais sans elle

Résultat de recherche d'images pour

Caractéristique :

Auteur : Mikaël Ollivier

Éditeur : Edition Seuil

Date de parution : 2013

Page : 304

Résumé :Le jour de ses dix-huit ans, Alan n’a qu’un souhait, rencontrer celle qu’il n’a jamais vue, dont il ne sait rien, pas même le nom : sa mère. Un vœu qui va faire basculer sa vie. Car pour rejoindre Ellen, cette femme armée, rebelle et solitaire, mais surtout pour la sauver et rester à ses côtés, il va lui falloir devenir un autre.
Lui qui n’a jamais voyagé va parcourir l’Europe de Londres jusqu’à Sofia, en passant par Prague et le Grand Nord. Lui qui a toujours obéi va transgresser les lois et affronter police et truands. Lui que son père a toujours protégé va apprendre à n’avoir peur de rien… Sauf de perdre celle qu’il a eu tant de mal à retrouver.

Mon avis : Avec ce livre, j’ai découvert  la plume de Mikaël Olliver qui est plutôt sympa. Ces personnages sont très attachants surtout le jeune garçon, Alan, qui est réfléchi mais avec un poil d’insouciance qui nous rappelle qu’il est encore un peu enfant.

De plus, les actions s’enchaînent bien malgrès qu’elles soient un peu prévisible.

J’ai bien aimé aussi le faite qu’il y est deux points de vues qui est très bien maîtriser par l’auteur.

Pour conclure je dirais que ce livre m’ a fait passer un moment et que l’écriture de l’auteur est très bien maîtrisée (voir scolaire) mais ce ne m’a pas dérangée.

Je lui ai donc donné la note de 16/20 sur Livraddict.

 

 

Legend, tome1 de Marie Lu

Caractéristiques :couv1495598-png

Auteurs : Marie Lu

Édition: Le livre de poche

année de parution : Grand format : 2012    Poche : 2015

Résumé : June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Mon avis : Sachez que au moment où je vous parle, j’ai déjà lu le deuxième tome qui m’a complètement convaincu parce que au début quand j’ai commencé ce premier tome je me disais clairement que j’allais tombé sur une dystopie plate et pas du tout original et que c’était une dystopie qui ne sortait pas du lot car il faut le dire l’histoire  de base est pas « fofolle » c’est un peu plat mais j’ai vite compris que j’avais tort.

Ce qui m’a tout de suite plus, c’est le caractère des personnages car certes June elle est hyper badass mais quand ça va pas bah ça va pas, elle est humaine et c’est exactement pareil pour Day.

L’écriture est très captivante et on est tout de suite immergé dans l’histoire et je trouve ça très intéressant d’avoir deux points de vues.

L’histoire n’est pas hyper surprenante mais agréable.

Pour conclure, je dirais que c’est un très bon roman malgré un début bateau mais ensuite bien écrit avec des personnages avec un fort potentiel  !

 

 

Les orphelins Baudelaire

LA SÉRIE « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » est enfin sortie, ça y est ! Je suis tellement contente de pouvoir vous en parlez.

Forcémentdesastreuses-aventures-orphelins-baudelaire-netflix je savais à l’avance que cette série avec son humour comment dire…? ATYPIQUE n’allait pas plaire à tout le monde, c’est vrai que tout comme les livres l’humour est quand super noir ! Mais moi cette humour il me plaît !

Parlons personnages : Grosse déception en voyant Violette, je la trouve vide et sert que quand on a besoin d’elle sinon elle sert pas à grand chose ! Quant à Klaus il tellement présent qu’il m’agace  presque ! J’ai par contre adoré Neil Patrick Harris qui incarne à la perfection le comte Olaf, ce comédien a très bien cerné son personnage ! Et Prunille, j’allais l’oublier, mais elle est vraiment toute mimi…Le dernier personnage dont j’avais envie de parler est Lemony Snicket joué par Jude Law, il donne un petit coté théâtral à la série !

Les livres sont à peu près bien respectés !

En conclusion, j’aime bien cette série et je vais la continuer sans hésiter !

(image prit sur Mademoizelle.fr)

 

Le train des orphelins, tome 1 : Jim

couv_172310Caractéristiques :

Auteurs : Philippe Charlot et Xavier Fourquemin

Édition : Grand angle

année de parution : 2012

Résumé: “La vie est une chienne et moi je ne suis bon à rien. Ne cherche pas à me revoir… Ton père” 1990, dans sa résidence huppée de New-York, Harvey n’est pas surpris par la visite de Jim. 70 ans plus tôt, les deux hommes, alors de jeunes garçons, faisaient connaissance à bord d’un train des orphelins ; un système d’adoption mis en place pour endiguer le nombre massif, sur la côte Est américaine, d’enfants sans famille issus de l’émigration européenne. Embarqués dans un étrange voyage, Jim et son petit frère expérimenteront la fraternité, l’amitié, la confiance, l’entraide, mais feront aussi les frais de la trahison de ceux qui feraient tout, faute d’être bien nés, pour être bien adoptés…

Dans ce premier tome, nous suivons essentiellement Jim,son frère Joey et sa petite sœur qui ont été abandonnés par leur père dans un orphelinat.

Les trois enfants vont ensuite être transportés avec d’autres orphelin vers l’Ouest pour être vendu comme des bestiaux   à des adoptants.

J’ai trouvé Jim très énigmatique alors que j’ai trouvé ses frères/sœur eux émouvant. 

J’ai aussi trouvé que les adultes été décris et dessinés pour que l’on les voit comme (attention le mot est très fort 🙂 )…des tortionnaires cependant je trouve que ce n’est pas exagéré…c’est très bien gérer!

J’ai aussi très agréable de retrouver Jim étant adulte !

 Je ne peux pas finir ma chronique sans vous parlez des dessins de Xavier Fourquemin, ils sont magnifiques et très soignés.

Pour résumer cette lecture était très agréable et j’ai dévoré ce tome, je lui donc mis 18/20 sur livraddict…J’ai super hâte de lire la suite !